Juventus Club Paris : site officiel du club de foot de CLAMART - footeo

Présentation de la 1 ère division 2012-2013

1 août 2012 - 13:10

A 1 mois du début de la compétition, la 1ère Division 2012/2013 semble partir sur les mêmes bases que la saison dernière, compétitive et incertaine. Retrouvez donc un descriptif des adverses du JCP.

  • Les leaders :  

AS Batignolles : Comme en 2010/2011, l'ASB s'est mêlée à la lutte pour monter en Excellence durant toute la saison. Mais comme la saison précédente, elle échoue au portes de l'ascenseur, dû notamment dans ses confrontations directes avec ses rivaux, Nanterre et Courbevoie (seulement une victoire pour trois défaites). Mais cela prouve que le club du 17e arrondissement de Paris est constant et jouera certainement les premiers rôles.


FC Issy-les-Moulineaux : Le choix de mettre le champion de 2D directement en lice pour la montée peut être discutable mais au vu de sa première saison en CDM, il y a de quoi le penser. Son bilan en 2e Division se résume 15 victoires pour seulement un nul et une défaite (!). Certes, le championnat inférieur est plus faible mais son parcours en Coupe HS justifie largement ce pronostic où il a atteint les 8e de finale et échoué seulement aux tirs aux buts (3-3 a.p.) contre un club de PH, l'ES Nanterre. Attention donc ! 


 Olympique Gennevilliers : Trois ans après avoir accédé à l'Excellence et s'être bagarré pour aller en PH la saison suivante, l'OG est de retour en 1D. Il a connu année sportive difficile en jouant constamment le maintien. Au final, cela s'est joué à la toute dernière rencontre contre Antony Sports (le vainqueur se maintenait et le vaincu descendait). Rencontre qu'il a malheureusement perdu. Courbevoie a connu le même scénario en 2011 et est vite remonté après. Gennevilliers semble parti pour faire la même chose. Arme principale : son attaque de feu. L'expérience engrangée à l'étage supérieur sera aussi un gros atout.


  • Les challengers :

 

Juventus Club Paris : Mis Avril, la Juve était 4 ème à 4 points du 1er en battant les premiers chez eux à chaque fois.  Cet année avec leur nouveaux stade faudra compter sur nous pour l'exploit de la montée car chaque année toutes les équipes nous craignent.

Portugais Puteaux : Equipe avec le moins de défaites l'an passé (trois seulement), Puteaux a malheureusement aussi collectionné neuf matchs nuls, dont cinq contres des mals-classés. Cela a pesé dans la balance et empêché l'AFPP de se bagarrer pour les deux premières places. Si elle reste tout aussi difficile à battre et partage moins les points, nul doute qu'elle aura son mot à dire sur la saison qui arrive.


Racing-Levallois : Médaillé de bronze en 2011, le Racing était attendu comme l'un des leaders l'année suivante. Ayant encore ses chances de jouer la montée à la fin de la phase aller, sa phase retour a été une véritable catastrophe avec seulement deux victoires (dont une seule sur le terrain, l'autre était un forfait de Ternes) pour un nul et sept défaites ! Bilan à l'arrivée : 9e sur 11. Mais cette perte de six places par rapport à l'exercice précédent était peut-être un accident de parcours. Avec son potentiel offensif, cette équipe a largement les moyens de figurer dans le haut de tableau et, qui sait, de réaliser un bel exploit l'issue du championnat.


USM Malakoff : Même descriptif que celui rédigé l'an passé : l'équipe connait des périodes de bons résultats, puis d'autres de mauvais scores. A cause de cette inconstance chronique, l'USMM n'a pas pu prétendre à monter l'an passé. Si elle arrive à être régulière sur toute la saison, elle jouera, sans aucun doute, les troubles-fête.

 

Us Métro : Sur les quatre dernières années, l'équipe d'Antony a toujours réussi à se maintenir en Excellence, même sur le fil du rasoir. Mais le fil a rompu et la voilà descendue à l'étage inférieur. Certains pourraient penser que l'USMPS ne jouera que le milieu de classement cette saison, elle a quand même les moyens de faire plus, notamment par son envie de ré-accéder directement à l'Excellence. Verdict en juin 2013.



  • Les outsiders :

AS Fontenay-aux-Roses : échappant de peu à la reléguation lors de l'exercice précédent, Fontenay a connu une saison 11/12 plus tranquille avec une place dans le ventre mou du classement, se mêlant tout de même dans la lutte pour la montée à un moment du championnat. Mais malgré cela, l'ASFR semble présenter des limites qui l'empêche de ne jouer autre chose que le maintien. 


  •  Les "condamnés à l'exploit" :

 Amicale 92 : L'an passé, il était pronostiquer que l'Amicale serait condamnée à lutter difficilement pour ne pas descendre en 2D. Chose confirmée tant le club de Gennevilliers à longtemps naviguer dans les deux dernières places. Sans l'abandon de l'US Grèves en cours de saison et les forfaits de Ternes dans les dernières journées, son maintien en 1ère Division aurait été impossible. Du coup, pour cette nouvelle saison, il faudra une grande A92 pour y rester à nouveau. 


COM Bagneux : certainement l'équipe la plus énigmatique de ce championnat. Tout comme Issy, c'est sur sa première année en CDM qu'elle accède à la division supérieure en terminant vice-champion de 2D. Mais malgré cela, le COM devra se bagarrer durement pour rester dans ce championnat. Mais comme il a été dit en début de paragraphe, cette équipe est la moins connue sur les douze présentes. Alors qui c'est, peut-être fera-t-elle mieux de ce qui est écrit.

Commentaires